II Évolution globale de l’emploi dans les secteurs de l’APEF

1.1. Une augmentation constante du nombre de travailleurs

Le nombre de travailleurs continue à croître

Il y a en moyenne 1 875 travailleurs de plus chaque année, soit un taux de croissance annuel moyen de 2,65%. Toutefois, la croissance diminue d’intensité entre 2011 et 2013 : un pic à 3,15% en 2010, suivi d’une diminution du taux de croissance dans les années suivantes.  En 2014, le taux de croissance culmine à nouveau à près de 3% pour redescendre autour de 2% à partir de 2016.

Le volume ETP augmente également mais dans une moindre mesure

Le volume ETP augmente en moyenne de 1 319,8 unités par an, ce qui revient à un taux de croissance annuel moyen de 2,44 %. Ici aussi, on remarque un léger tassement de la croissance depuis 2011 et une reprise importante en 2016, ce qui permet au volume ETP de rattraper légèrement son retard. 

Un volume ETP moyen par travailleur en  diminution

De 2008 à 2015, le volume ETP moyen par travailleur a globalement diminué, passant de 0,734 à 0,719. On observe ensuite une légère reprise avec un volume ETP moyen par travailleur remontant à 0,726 en 2017.

UNE MAJORITE DE TRAVAILLEURS INTELLECTUELS

A partir des codes travailleurs utilisés par l’ONSS, on peut constater que 71% de la population totale sont des travailleurs intellectuels, pour 27% de travailleurs manuels. Les 2 % restants concernent la part d’accueillant-e-s conventionné-e-s (code 497). Parmi l’ensemble des travailleurs, près de 11% sont en situation de handicap et occupés dans une ETA. Enfin, un peu plus de 5% ont le statut ACS (Agent Contractuel Subventionné) ou APE (Aide à la Promotion de l’Emploi).

 

*Note méthodologique : Pour calculer le volume ETP moyen par travailleur, nous avons considéré l’ensemble des travailleurs employés au cours du trimestre considéré et pas seulement ceux enregistrés au 31 décembre, cela pour être cohérent avec le mode de calcul du volume ETP (cf. chapitre méthodologique).