VIII Les secteurs APEF sous l’angle de la répartition géographique

3.1. La part du secteur dans la population totale des salariés selon l’arrondissement

7,9 % des salariés en Wallonie et à Bruxelles travaillent dans les secteurs APEF

En comparant la part des travailleurs du secteur dans les différents arrondissements à la totalité des salariés, on repère les lieux à forte et à faible implantation.

Une forte présence dans les provinces de Luxembourg et de Namur

Certains résultats sont remarquables: 22.6 % des salariés du secteur privé de l’arrondissement de Philippeville travaillent dans les secteurs APEF et 18,9 % du côté de Dinant. Notons également les arrondissements de Tournai et de Thuin avec des proportions autour de 16 %.

Une faible présence à Bruxelles et dans le Brabant Wallon

Notons la faible représentation des travailleurs du secteur à Bruxelles et dans le Brabant wallon en comparaison avec l'emploi salarié privé de ces régions.